Je m’allongerai sous tes paupières. Lorsque tu les baisseras pour t’endormir, je lancerai de l’or dans ton sommeil. De l’or et des songes pareils à des nuages…

La phrase était là, resplendissante, éblouissante. Couchée de tout son long en travers de la page, elle m’adressait des sourires enjôleurs. Elle m’invitait à lui donner une suite digne d’elle.

Je m’attelai courageusement à la tâche. Ce devait être un feu d’artifice. Ce devait être la sensualité de l’encre sur le papier, la sublimation des images, la musique des rimes, le sacre de la poésie.

Ce devait être étincelant, superbe, magnifique. Je comptais les syllabes, les tercets, les quatrains, et toutes les étoiles du ciel ; et je me rêvais en poète des lendemains qui chantent…

Mais c’était sans compter sur la réalité.

Sournoise, elle vint se rappeler à moi, dure comme la pierre – sensible, comme le grain froissé des factures impayées.

Alors il me fallut faire preuve de sagesse ; renoncer pour un temps à mes rêves de saltimbanque.

La vie dans l’âme, je décidai de m’en retourner à ma besogneuse solitude, à mes heures de bourdonnante concentration, quand les mots et le café trop sucré coulent à flots dans mes neurones bouillonnants ; quand le temps s’accélère soudain en secondes sonnantes et trébuchantes.

C’est ma participation un peu tardive au défi #23 du Challenge Ecriture proposé par Marie.

La contrainte était d’écrire à partir de la phrase de Christian Bobin citée plus haut, en utilisant les mots : sacre, sensualité, sucré, sensible,sublimation, solitude, saltimbanque, sagesse, sourires et secondes.

8 réflexions sur “Une phrase, dix mots

      1. Non non Marie, tout ne sonne pas triste du tout, c’est seulement le ressenti que chacun peut avoir, il y en a autant qu’il y a d’individus et puis tout dépend l’humeur sur le moment, c’est très fluctuant tout ça, continue à écrire comme tu écris, après les émotions temporaires sont là et puis c’est tout. C’est ce qui est la beauté et le vivant !

        Aimé par 1 personne

Une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s