Le monde allume ses guirlandes,
Paix sur la terre comme au ciel ;
Bientôt la grand' messe marchande,
La course aux achats de Noël.

Paix sur la terre et sur nos ondes,
Les beaux sentiments sont partout :
Présentés par des poupées blondes,
Applaudis par l'oncle Picsou.

C'est lui pourtant, sur un coup d'tête,
Qui a réveillé le Golem !
Résonnez hauts-bois et musettes,
Un enfant pleure à Bethléem.
WP_20161224_043 (2) (2)

6 réflexions sur “Pendant ce temps, à Bethléem

      1. Oui Marie, et qui va bien au-delà de la zone géographique concernée car beaucoup de pays se sentent visés par cette décision et sont indignés. Le Maroc, notamment, descend dans la rue, et d’autres aussi sans doute. Certains disent que c’est peut-être l’effet recherché : provoquer un clash ouvert. Ça me dépasse. Mon cœur aussi pleure à Bethléem !

        Aimé par 1 personne

  1. Superbe poème qui sonne juste dans un monde dont la folie fait peur…J’aime beaucoup «  les poupées blondes applaudis par l’oncle Picsou »…C’est exactement ça…je te souhaite de belles fêtes de fin d’année malgré tout…biz

    Aimé par 1 personne

Une trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s